Lexique du parieur : le vocabulaire des paris sportifs

Le monde des paris sportifs possède son lot de termes complexes. Bien comprendre le vocabulaire est essentiel. Cela t’aidera à placer tes paris, et échanger avec les autres parieurs. C’est pourquoi, nous avons recensé tous les termes les plus fréquemment utilisés pour t’aider. Le lexique du parieur est classé par ordre alphabétique.

lexique du parieur

1N2 : notation désingant les résultats possibles d’un match de foot. 1 = équipe 1 gagne ; N = match nul; 2 = équipe 2 gagne.

Arjel : Acronyme de l’Autorité de Régulation des Jeux en ligne. C’est l’unique organisme définissant les sites autorisés et légaux en France.

Badrun : Se dit d’une mauvaise série où l’on perd beaucoup d’argent en raison de la variance.

Banker : Pari considéré comme presque sur en raison de l’énorme différence de niveau entre deux équipes. Il est utilisé comme base par certains parieurs pour effectuer un pari combiné où à système.

Bankroll : Capital alloué aux paris sportif.

Banqueroute (faire) : Perdre la totalité de sa bankroll en raison d’un mauvais management. 

Bénéfice : Différence entre le gain total réalisé et la mise. 

Bonus : Avantage commercial offert par les bookmakers pour acquérir et fidéliser leurs clients. Il peut s’agir de paris gratuits, d’argent où de cadeau.

Bookmaker : Plateforme proposant des paris sportifs. 15 sont agréées par l’Arjel en France.

BTTS : Acronyme de Both Team to Score, type de pari consistant à miser sur le fait que les deux équipes marquent dans un match.

Clean Sheet : Se dit d’un match ou une équipe l’emporte sans prendre de buts.

Combiné : Type de pari consistant à parier sur plusieurs rencontres et à les combiner pour former une seule cote.

Cote : Cotation proposée par le bookmaker servant à calculer le gain potentiel, le taux de retour joueur et les probabilités de gagner. On peut utiliser 3 types de cote : cote américaine ; cote anglaise et cote européenne.

Couverture : Technique consistant à effectuer un deuxième pari par rapport au pari initial pour assurer un gain où limiter les pertes.

Cut : Estimation fixé par le bookmaker du nombre de points qui vont être marqué dans une rencontre, à partir de cela on peut miser sur l’over/under.

Double chance : Type de pari pour lequel 2 issues sont gagnantes sur les 3 possible.

Draw no bet (DNB) : Se dit d’un pari où la mise est remboursée en cas de match nul.

Fixed : Se dit d’un match truqué et dont l’issue est connue d’avance. Bien qu’existant, réellement, il est surtout utilisé par des escrocs pour soutirer de l’argent à des parieurs débutants crédules.

Freebet : Bonus permettant de parier gratuitement sur un match.

Handicap : Type de pari consistant à désavantager le favori en accordant une avance à l’outsider pour compenser la différence de niveau entre les 2 équipes.

HF/FT : Type de pari consistant à parier sur l’issue combiné du match à la mi-temps (half time) et à la fin du match (full time).

Live betting : Type de pari consistant à miser sur un match en direct. Les cotes fluctuent en direct selon l’évolution du score et les faits de jeux.

Mise : Unité engagé sur un pari. Multipliée par la cote, elle indique le gain potentiel.

OT (overtime) : Qualifie un pari prenant en compte le résultat d’un événement au termes d’éventuelles prolongations, voire de tirs au but.

Over/Under : Type de pari consistant à parier sur le nombre de buts (plus où moins) en fonction d’un certain niveau (cut) fixé par le bookmaker.

PLT : Acronyme de Paris Long Terme. Il désigne un pari portant sur un événement dont l’échéance est lointaine (plusieurs semaines à plusieurs mois).

Probabilité : Estimation du pourcentage de chance que l’issue d’un match se réalise.

ROC : Acronyme de Return On Capital. C’est en pourcentage l’argent gagné par rapport au capital initial alloué aux paris sportif. ROC = Bénéfice/Capital Initial.

ROI : Acronyme de Return On Investment. C’est en pourcentage le rapport entre les bénéfices réalisés et le montant des mises. ROI = Bénéfices/Montant des mises.

RT (regular time) : pari ne prenant pas en compte l’évolution du score lors d’éventuelles prolongations.

Shot (faire) : Technique consistant à allouer une petite partie de son capital à des mises unitaires plus élevées. En cas de bonne série, on adopte cette nouvelle mise comme référence, à contrario en cas de mauvaise série, on revient à la mise unitaire initial.

Surebet : Technique de mise consistant à parier sur toutes les issus d’une rencontre. Elle permet d’assurer un gain certain en profitant des différences de cotes entre les opérateurs de paris en ligne.

Tipster : Pronostiqueur qui analyse les match dans un où plusieurs sports. Il échange ses pronostics à d’autres parieurs bien souvent en échange d’une rémunération.

TRJ : Acronyme de Taux de Retour Joueur. C’est le pourcentage des mises que le bookmaker redistribue aux parieurs après prise en compte de sa marge. En France, l’Arjel impose un TRJ maximum moyen de 85 % .

Turf : Pari portant sur les courses hippiques.

Value Bet : Technique consistant à miser sur une issu dont les probabilités de succès ont été sous-estimées par le bookmaker. Bien utilisée cette méthode permet d’être un parieur gagnant à long terme.

Variance : Concept mathématique renvoyant au hasard dans les paris sportifs et l’impact du facteur chance sur les résultats à court terme.  

Void : Paris remboursé ou annulé

Nous espérons t’avoir aidé à mieux comprendre le langage du pari sportif avec ce lexique du parieur. Certains mots-clés techniques et importants feront l’objet d’un article plus approfondi. Si d’autres éléments de vocabulaire non présenté te sont incompris, n’hésite pas à nous en faire part. Nous en proposerons une définition, voir un article complet.